de l'exotérisme à l'ésotérisme, venez arpenter les chemins de la connaissance et du savoir en ce lieux de partage.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les voleurs de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillene Alexiel
Admin


Messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Là ou mon Cœur me porte

MessageSujet: les voleurs de vie   Jeu 15 Nov - 15:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parfois, il arrive que nous menions une existence un peut différente de la plupart des individus; soit par choix ou par la force des choses. Ceci nous rend unique et devrait nous rendre libre de suivre la route que nous avons choisi.
Malheureusement, lorsque l’on ne correspond pas à certain critère ou que par nature nous somme différent du reste des individus…nous sommes bien souvent juger, mis à l’écart dans le meilleur des cas…il arrive que dans certains cas, cette différence représente une menace qu’il faut élliminé par tout les moyens posssible et imaginable…ce qui nous rend alors victime de véritable tortionnaire…
Je fais partie de ses individus qui sont toujours trop ou pas assez, qui sont méprisé et jalousé de part ce qu’ils sont, ce qu’ils représentenent…bref toutes ses petites différence qui font qi’ils sont eux…des être entiers. Je suis un de ceux là…toujours juger coupable car la différence et la maladie sont des crimes punnissable de la peine de mort…une mort lente, quotidienne et sournoise car ce meurtre est encourager et aclamer au nom de la bienséance…
De ce fait, je suis coupable d’être vivante…rien de plus…rien de moins…
Je porte dans ma chair cette différence…une cicratrice dont je suis fière…reste le témoin de la haine de mes parents et de ma famille à mon égard…la honte d’avoir mis au monde un enfant différent…porteur d’une bosse… les ont pousser à l’impensable…
Je grandit donc seule, sans amour…ne connaissant que mépris et brimade…isolée de tous… L’instinct de survie, poussant parfois à certains extrême…Je devins donc forte et solitaire… insensible et sans aucune pitier…dénuée du moindre sentiment…ce qui devins par la suite, ma plus grande force, mais également la pire de mes faiblesses…
Je ne suis pas seule dans cette situation…tant d’innocent vivent ainsi au coté de leur bourraux…payant amèrement le fait d’être en vie…bien que la vie soit tel un cadeau, dans mon cas comme tant d’autre, elle est tel un fardeau…et le seul souhait…l’unique cadeau que l’on viens à désirer plus que tout n’est autre que la mort…la mort signe de délivrance…
Alors, je vous pose cette question…croyez vous qu’un enfant ayant survécu cela peut vivre sereinement étant adulte…
Je vous dirais simplement que ce n’est pas le cas…Car ce martir vécu deviens tel un acte d’accusation…surprenant n’est il pas…
Cette souffrance vécue est reprochée et punie…car la bienséance et le quand dira t on n’accepte pas d’être entaché par le scandal… Cette vie gachée est tel un taboo signe d’un disfonctionnement…tel un objet défectueux sur la chaine de montage…il est mis au rebus et dissimulé tant bien que mal…
Tel est ma vie…l’on me reproche d’être une mauvaise mère car je suis entière…je ne bois ni ne maltraite mes enfants mais je suis punie tout de même…actuellement, la maltraitance est une particularité culturelle et l’alcolisme quelque chose d’anodin…aux yeux de la loi
Je vie dans une prison sans barreaux…victime et accusée…Emprisoné et cloisonné pour correspondre à des standart auquel je ne peux adhéré.
Ma vie, aux yeux de tous est persue tel un crime ou un manque, et dois être cachée à tout prix… On me voudrait morte alors par simple facilité, l’on me traite d’anormale et d’inadaptée…alors l’on prétend régir ma vie contre ma volontée…exigeant que je justifie la moindre chose et imposant que je mandie ce qui m’est pourtant mien…
Cela je le refuse car l’acceptation serait tel une suicide assistée et une mise à mort attendue avec grand interret par tous les bourreaux que j’ai croisé dans ma vie… je condamne et dénonce ces voleurs de vie…Je suis survivante et fière d’être ce que je suis … car je suis entière et libre…Ma vie est tel une guerre sans fin dont l’enjeux n’est autre que ce qui est recherché par tout en chacun…la paix, le bonheur et la libertée….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementiae.fr1.co
 
les voleurs de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» élèves voleurs
» Vinaigre des quatre voleurs
» les voleurs de gazole.....
» Les singes voleurs (La vidéo de l'IET)
» le bal des voleurs Anouilh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dementiae :: l'ecclesia :: philosophie :: discution-
Sauter vers: