de l'exotérisme à l'ésotérisme, venez arpenter les chemins de la connaissance et du savoir en ce lieux de partage.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'aubépine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillene Alexiel
Admin
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Là ou mon Cœur me porte

MessageSujet: l'aubépine   Mer 12 Sep - 11:40


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autrefois, on employait l'écorce des jeunes rameaux comme fébrifuge et les fruits comme astringent, un peu à la manière des cynorrhodons.
Les étonnantes propriétés de cette plante commencèrent à être découvertes à la fin du xixe siècle, où elle connaît une soudaine célébrité à la suite des recherches des médecins américains Jennings (1896) et Clément (1898). En 1897, le docteur Leclerc, chef de file de l'école française dephytothérapie, décida d'expérimenter des substances issues de l'aubépine sur ses patients. Il prescrivit son utilisation durant trente ans et put ainsi découvrir qu'elle régularisait les mouvements du cœur, aidait à bien dormir et chassait l'anxiété.
Aujourd'hui, en phytothérapie, l'aubépine, ou plutôt les fleurs de l'aubépine, sont appréciées pour leurs qualités de régulation du rythme cardiaque, d'amélioration de la circulation coronarienne et de la nutrition du muscle cardiaque. C'est un hypotenseur, un cardiotonique et un antispasmodique, qui calme les palpitations, diminue le stress et facilite le sommeil, grâce aux flavonoïdes, aux stérols et aux triterpènes que contient la plante. Non toxique, elle pourrait, à doses excessives, avoir une action dépressive sur le cœur et nuire à la cellule hépatique. Il faut donc éviter les cures trop prolongées et les couper d'intervalles de repos.
La fleur de l'aubépine entre dans la composition de plus de deux cents spécialités pharmaceutiques... et une vingtaine d'études cliniques ont permis de vérifier son efficacité sur certains symptômes de l'insuffisance cardiaque en addition du traitement classique. Les fruits, quant à eux, sont légèrement astringents et s'emploient en gargarisme contre les maux de gorge.
Enfin, en gemmothérapie, on utilise le bourgeon, feuille qui possède à la fois les propriétés de la fleur et les propriétés du fruit.
anxiété, nervosité, insomnie, bouffées de chaleur, irritabilité, émotivité excessive, vertiges, bourdonnements d'oreilles
troubles du rythme cardiaque, palpitations
hypertension artérielle, prévention des troubles coronariens

L'infusion de fleurs d'aubépine est d'un goût agréable. On utilise généralement 1 à 2 cuillerée(s) à soupe de fleurs par tasse d'eau bouillante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementiae.fr1.co
 
l'aubépine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Aubépine
» Aubépine / Spern Gwenn
» L'aubépine
» L'aubépine (Senellier, Mayblossom, Mayflower))
» L'Aubépine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dementiae :: l'antre :: les bases :: le jardin-
Sauter vers: