de l'exotérisme à l'ésotérisme, venez arpenter les chemins de la connaissance et du savoir en ce lieux de partage.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la véronique officinale

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillene Alexiel
Admin
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Là ou mon Cœur me porte

MessageSujet: la véronique officinale   Mer 12 Sep - 11:08


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Véronique officinale est une plante vivace qui mesure jusqu'à 40 cm de haut. Ses tiges sont rigides, allongées sur le sol avec des feuilles opposées, vert gris et velues. Les fleurs bleues ou mauve clair apparaissent dès le mois de Mai jusqu'à Juillet. Elles sont réunies en petites grappes peu denses. Le fruit est plat, en forme de coeur et velu.

Le goût de la Véronique officinale est amer. La Véronique officinale est utilisée pour remplacer le thé, comme ses noms de "Thé d'Europe" et "Thé du Nord" en témoignent. Elle fut particulièrement appréciée durant les XVIème et XVIIème siècle pour soigner les troubles respiratoires et digestifs mais, de nos jours, elle est tombée en désuétude.

La Véronique officinale est constituée de tanin, de résines, d'aucuboside, de principe amer. En phytothérapie, on utilise les feuilles et les sommités fleuries. La Véronique officinale est présente en Europe sauf dans les régions méditerranéennes, dans les sous-bois, les clairières, les pâturages et près des fossés jusqu'à environ 1000 m d'altitude.

La véronique est utilisée pour :l'inappétence, bronchite, brûlure, fatigue, aérophagie, ulcère
Elle est peu utilisée car la présence d'aucuboside peut provoquer des diarrhées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementiae.fr1.co
 
la véronique officinale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» horreur .... j'ai du cholesterol
» Sainte Véronique Giuliani
» Taraxacum officinale (Le pissenlit)
» Marie Jeanne Véronique Vivien, épouse Desmarest
» Consoude officinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dementiae :: l'antre :: les bases :: le jardin-
Sauter vers: