de l'exotérisme à l'ésotérisme, venez arpenter les chemins de la connaissance et du savoir en ce lieux de partage.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'histoire d'andrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaillene Alexiel
Admin
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Là ou mon Cœur me porte

MessageSujet: l'histoire d'andrée   Mar 11 Sep - 16:56

Andrée à eu une très belle vie. Mariée avec une homme qu'elle aimait plus que tout et avec lequel elle eut une fille. Elle a également eut une très belle vie sociale, elle a travaillée toute sa vie et à toujours été entourée d'ami. Elle avait en plus une certaine aisance financière qui lui permettait de vivre sans devoir se soucier du lendemain. Son bonheur s'est terni bien vite, trompée et abandonnée par son époux, elle a fait face avec courage et à gardé la tête haute. Elle a rencontré un autre homme et à refait sa vie avec lui. Tout aurait pu finir comme ça dans le meilleur des monde mais le destin en a voulu autrement. Quelque années après son mariage, elle perd son mari suite à une longue maladie. Elle se remarie quelque année plus tard et perd son époux dans un accident de la route.
Malgré cela elle à continué à travaillée toute ses années et à élevée sa fille du mieux qu'elle a pu.
Bien des année ont passée et Andrée a pris sa retraite. Toute ses années de travail ainsi que ses chagrins lui ont "manger la santé" comme elle aime à le dire. Quand je l'ais rencontré elle souffrait d'énorme perte de mémoire et des tremblements. Sa famille avait attendu le départ en vacance de son médecin traitant pour la faire hospitalisée, comme elle avait tenté de résisté aux infirmiers. Elle fut droguée et interné en dans le service de psychiatrie de l’hôpital ou elle devait résidé. Je l'ais rencontré dans la cafétéria de l’hôpital alors que j'étais hospitalisé dans un autre service.
On fit donc connaissance et l'ont pris l'habitude de se retrouvé. Je lui rendait régulièrement visite dans son service et au final je passait tout mes week-end en sa compagnie. Comme l'on était vraiment proche a fille de cette femme réclama et demanda que je ne puisse plus voir sa mère. Elle prétexta que depuis que je voyais sa mère, celle ci avait changer et que elle s'inquiétait pour elle. Je du me contraindre à ne plus voir cette personne que j'estimais être une amie. Mon amie fut contrainte de resté dans ce service sans avoir la possibilité de sortir même un instant. Elle ne pu plus ni passé de coup de téléphone, ni en recevoir de qui que ce soit et pour pallier à toute rébellion elle fut ligotée à une chaise roulante à longueur de journée et bourrée de tranquillisant. J'ai appris ceci par le biais d'autre patent de son service qui savait a quel point nous étions attachée l'une à l'autre. Grâce à l'un d'eux, je peu lui faire parvenir es coordonnées téléphonique das l'espoir qu'un jour elle puisse être à nouveau libre de s'exprimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementiae.fr1.co
Kaillene Alexiel
Admin
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Là ou mon Cœur me porte

MessageSujet: Re: l'histoire d'andrée   Mar 11 Sep - 21:15

Plus d'une année s'est écoulé entre le moment ou j'ai du renoncée à voir mon amie et ce qui suis.
j'étais au supermarché et au moment je passe à la caisse, le téléphone sonne et une femme m'appelle par mon prénom et me demande si je me souviens d'elle. Bien sur que je l'avais reconnue, c'était mon amie andrée qui m'appelais. Si c'était quelqu'un d'autre je lui aurais dit de rappelé dans cinq minute mais là ce n'était pas possible de lui demandé ça. Je ne pouvais pas lui dire tu me dérange, alors j'ai pris sur moi...j'ai calé le téléphone comme j'ai pu contre l'oreille et j'ai emballé mes course en lui parlant.
Voilà ce qu'elle m'a racontée...dans la précipitation du moment il est possible que j'ais oublié certains détails, mais es ce si important que ça je ne pense pas.
elle m'a donc raconté ceci:
J'ai été en prison pendant plus de 9 mois princesse (c'est le petit nom qu'elle m'avait affublé car elle me trouvait très maniérée) tu te rend compte j'ai perdu presque un an de ma vie, on m'a enfermée pour rien. Toi tu sais que je ne suis pas folle, tu l'as vu par toi même. Tu sais j'étais sortie et rentrée chez moi et le lendemain je me suis rendu compte que je n'avais pas mes bijoux, je suis retourné les cherché à l’hôpital avec des amis. Tu sais de quel bijoux je parle (elle m'avait montré des photos ou elle portait ses fameux bijoux. Ils lui avait été offert par ses époux et avaient tout une immense valeurs sentimentale), je suis passé dans le service ou j'étais, ils ne es avaient pas et m'ont envoyé à l’accueil, et à l’accueil ils avaient rien non plus, n m'a envoyé à beaucoup d'endroit différent avent de me renvoyé voir dans le service. Tu imagines bien que j'étais inquiète et que je commençais à m'énervée. J'ai donc redemandé aux infirmière si elles ne savaient pas ou se trouvait mes bijoux et elles ont été cherché le médecin présent à ce moment là. Il m'a demandé ce que je prenais comme médicament et puis il m'a dit "madame avec la quantité de médicament que vous prenez on ne peut pas vous laissez sortir". Une des personne qui était avec moi à tenté de m'aidé, elle a voulu expliqué la situation au médecin. Et le docteur lui à répondu qu'elle n'avait rien à dire comme elle n'était pas de ma famille. Je suis donc resté à l’hôpital. Ils ont retrouvé mes bijoux ranger dans le service le lendemain...mais ça ne comptais plus désormais, j'étais à nouveau en prison. Je suis resté trois mois là-bas après ça sans la moindre visite et par la suite ils m'on transféré à un autre hôpital. J'ai rencontré un homme là bas et nous avons eu une histoire ensemble. Ma fille est venu me voir là bas, cela faisait très longtemps que je ne l'avais plus revue peut être cinq année. Je lui ai dit que j'ai rencontré quelqu'un à l'hôpital et que cette personne est plus jeune que moi (l'homme est de 20 ans son cadet). La visite se passe bien, mais le lendemain la doctoresse viens me voir et me demande s'il y a un problème et comme je ne sais pas de quoi il s'agit, elle me dit :"votre fille est venu me trouvé car elle s'inquiète pour vous, demain vous allez passez au tribunal et l'on va désigné quelqu'un qui va s'occupé de vous". Le lendemain je vais au tribunal et quand je reviens mon ami n'est plus là, sa chambre est vide. Je demande aux infirmière ou il est passé et elles me disent qu'il a été mis à la porte car il a fait rentré de l'alcool dans le service. Je me dis, ce n'est pas vrai, mon ami ne bois pas. J'avais heureusement les coordonnée de mon ami et je l'ai appelé. Il m'a dit qu'il ne voulait plus me voir que il avait des problèmes désormais à cause de moi. Je n'avais rien fait du tout, c'est ma fille qui à causé tout ses problèmes. J'ai été transféré dans une maison de repos, et pendant le temps ou j'y étais ma fille à cherché une maison de retraite. Je ne sais pas comment remercier mon avocat; grâce à lui j'ai pu retourné chez moi.

C'est là qu'elle dit au revoir. J’espère avoir de ses nouvelles prochainement et dire qu'elle est enfin heureuse et en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dementiae.fr1.co
Alfred Nonnime
Ent Shun
Ent Shun
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 35
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: l'histoire d'andrée   Mer 2 Jan - 0:18

Histoire très touchante. La vie de cette femme me rappelle celle de ma grand-mère. Les histoires avec le personnel de l’hôpital qui te prends pour un débile (alors que j'étais en neuro), me rappellent ma propre histoire.

Merci Anunitu de nous faire partager cette expérience touchante.

_________________
Oh God !
What are your plans for me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'histoire d'andrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'histoire d'andrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire et collections - André Jouineau
» Et une BD : André Houot et Allain Gallay, Le soleil des morts
» Question à André Jouineau
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dementiae :: l'ecclesia :: témoignage et expérience :: témoignage-
Sauter vers: